AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Full metal jacket

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Troll
[ Staff ] Modérateur sections 'Studio Ghibli' et 'Animés'
[ Staff ] Modérateur sections 'Studio Ghibli' et 'Animés'
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Age : 32
Localisation : une caverne sombre...
Emploi/loisirs : apprentissage de la gratte, soirée poker/alcool, tourmenteur d'elfettes, matage animes
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Full metal jacket   Dim 30 Sep - 14:43

Titre: Full Metal Jacket

Année de Sortie: 1987

Genre: film de guerre

Réalisateur: Stanley Kubrick

Casting:

Matthew Modine (Guignol / Joker),
Adam Baldwin (Grosse baleine /Animal Mother),
Vincent D'Onofrio (Pyle),
Lee Ermey (Sgt. Hartman),
Dorian Harewood (Eightball),
Kevyn Major Howard (Rafterman),
Arliss Howard (Cow-boy)

Résumé:

Entraînement à Parris Island (Dakota du sud). Un sergent dresse un groupe de volontaires pour huit semaines dont Guignol, Blanche-neige, Cow-boy et Grosse baleine. Le sport (qui donne lieu à de belles images de soleil couchant) et le maniement du fusil (de nombreuse fois assimilé au sexe) sont le quotidien des futurs Marines. Baleine, sans cesse humilié par le sergent, sombre dans la folie et abat le sergent.

La seconde partie débute après un fondu au noir qui rompt avec les fondus enchaînés omniprésents entre les séquences.

Dans un premier temps, Guignol se retrouve, loin du front, à Da-nang et occupe son temps entre prostituées et conférences de rédaction pour "Stars and stripes". Juste après l'offensive du têt (janvier 1968), il se fait muter pour le front à Phu bai.

Il découvre le massacre de civils par les vietcongs et participe aux combats avec son camarade cow-boy, qu'il a retrouvé, et les membres de sa section dont "Méchante brute" une sorte de Rambo. Après une première escarmouche et une longue interview par des cameramen de télévision, son groupe est envoyé en reconnaissance sur une rive de la Perfume river. Crazy, le chef de section, est tué par un jouet piégé et Cow-boy prend le commandement. Suite à une erreur de parcours, un éclaireur est blessé par un sniper que personne ne voit. Sans assistance, Cow-boy ordonne la retraite mais Méchante brute convainc tout le monde d'attaquer. Le médecin puis Cow-boy se font tuer. Apres avoir échappé à la mort par miracle, Guignol achève la sniper vietcongn, blessée. Cette attaque lui a fait perdre la dernière trace de lucidité et il entonne dans le crépuscule un chant de mort et de destruction avec ses camarades qu'il accompagne de ces mots en voix off : "Je vis dans un monde merdique, oui, mais je suis vivant et je n'ai pas peur".

Avis:
Le plus grand de tout les films de guerre... L'entrainement, en plus d'être le best of des insulte dans l'armée américaine, montre comment le formation des marines déshumanise les hommes avant de les envoyer au Vietnâm. au front les hommes ne savent même plus pourquoi il se battent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La`Patat
Invité



MessageSujet: Re: Full metal jacket   Dim 30 Sep - 14:56

Mh salow x) nous , les trolls et nains , savont le pouvoir contenu de ce film ^^
Revenir en haut Aller en bas
 
Full metal jacket
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» full metal jacket
» Full Metal Jacket (1987,Stanley Kubrick)
» Full Metal Jacket - Premium Collection - Combo Blu-Ray + DVD
» Full métal Jacket
» [Bluray] Full Métal Jacket

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last-Scenario :: La scène clé, tadam ! :: Films live :: Américains-
Sauter vers: