AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ /!\ ] [ Seinen ] Blood+

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oz
[ Staff ] Fondatrice - Designer/Chercheuse d'infos
[ Staff ] Fondatrice - Designer/Chercheuse d'infos


Féminin
Nombre de messages : 345
Age : 28
Localisation : Dehors
Emploi/loisirs : Vacancière permanente
Humeur : None
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: [ /! ] [ Seinen ] Blood+   Mar 9 Oct - 18:36



Cette série animée fait suite au film d'animation Blood : The Last Vampire, réalisé par le même studio : Production I.G. L'anime peut très bien se regarder indépendamment du film. Ceux qui ont vu le film auront des réponses à quelques unes des nombreuses intérrogations qu'aura pu susciter celui-ci. L'anime est néanmoins beaucoup moins sombre que le film, c'est bien dommage ..

L'histoire se déroule à Koza, sur l'île d'Okinawa, près de la base américaine de Kaneda. De nos jours (septembre 2005), Saya vit normalement sous la protection de sa famille adoptive : son père et ses deux frères, Kai et Riku. La jeune fille prépare alors une compétition de saut en hauteur. Atteinte d'une "maladie" elle se voit obligée de se faire transfuser régulièrement. Saya ne se souvient ni de son passé, ni de ses origines. Or un jour elle se fait attaquer par un monstre, appelé Chiroptera. C'est alors qu'un mystérieux homme apparaît, surgissant de son passé, et lui sauve la vie... La mémoire de Saya refait doucement surface, et elle doit reprendre son combat (oublié) contre les chiropteras.
Les chiroptera sont des créatures a mi chemin entre le monstre et la chauve-sourie, d'origine inconnue. Elles possèdent une force et une vitesse surhumaine, ainsi que des facultés de régénération. Elles sont également capables de voler en transformant leurs bras en ailes. Dans le film Blood: The Last Vampire, Saya découvre que le seul moyen de les combattre est d'utiliser une arme tranchante efficace causant un saignement abondant. Ce point est modifié dans l'anime pour inclure la capacité du sang de Saya à les tuer, bien que la décapitation semble également fonctionner.


Avis =

Lorsque l’on tombe pour la première fois sur un animé au nom pareil l’on peut être rebuté par sa référence à du glauque voire à un excès de sang ou de violence.
Ce titre se justifie par les exceptionnelles capacités de l’héroïne qui elle seule peut abattre les chiroptéras, par les propriétés de son sang, mais aussi au combat qu’elle doit mener du début de l’animé jusqu’à sa fin qui en fait couler beaucoup … Un clin d’œil est aussi donné : en effet les yeux de Saya deviennent rouges lorsqu’elle s’apprête a combattre et tuer.

Mais il ne faut pas oublier la dimension humaine de l’animé, qui est extrêmement importante. Saya, avant d’être une des deux personnes capables de tuer les chiroptera, est une jeune fille pleine de vie, lycéenne, qui à ses rêves, ses envies, et sa propre vie. Tout cela est bien entendu balayé au fur et à mesure que l’animé avance … Mais nous sommes aussi en présence d’une personne qui se remet en question continuellement : son but, les moyens d’y arriver, l’espoir qu’elle a de revenir un jour à une vie normale, et les petits rien de tous les jours ; tout cela sont des choses à ne pas oublier.

Les personnages qui sont continuellement à ses côtés ou évoqués ne sont pas en reste, et contribuent grandement à la beauté de l’animé. Kai et Riku les deux frères, les membres du Bouclier Rouge, le schiff, les amis présents, Diva et ses chevaliers ; entre autre … Ces personnages permettent de bons développements et l’on s’y attache ( Même aux méchants pas beau, hé oui, ou alors c’est juste moi ? Hu hu … ), et un de ces bons points est qu’ils sont assez nombreux et mis en valeur pour donner de la force à l’histoire … Mais aussi pas trop abondants, l’on ne s’y pers pas.
Leurs caractères et leurs relations –ambiguës ou pas- donnent une autre vision de l’animé, on aime ou on aime pas … Mais au final, l’auteur ne fait pas dans le lourd et gnangnan :), un très bon point.

On pourrait aussi s’attendre à une héroïne qui casse des monstres baveux, et aux autres prêts à tout pour elle sans en mesurer les conséquences. Pour des personnes arrivant avec cette idée préconçue la surprise peut être plutôt grande … À chaque niveau de l’histoire les relations changent entre les personnages, gardant toujours certaines bases, puis peuvent choquer à certains moments. La saison deux amène elle aussi son lot de rebondissements, avec une Saya bien plus mûre, plus charismatique, mystérieuse, et bien plus austère. Je ne trouve pas d’autre mot, celu-ici est peut-être trop dur. Mais me corrigera qui voudra.
Les volontés des personnages s’affirment, le récit aussi, en clair l’on a un animé qui ne cesse de s’améliorer.

Ceci dit, attention aux scènes pouvant choquer un public sensible, et ce tout au long de l’animé.

/!\ SPOILER

Je pense notamment au viol de Riku par Diva, qui le tue ensuite sous les yeux de Saya. Je pense aussi aux moments de la mort des chiropteras, le sang gicle, les membres aussi, bref quelques moments de gore pour ceux qui aiment. Les flash back de l’ancienne vie de Saya valent le détour aussi, ils reviennent à de nombreuses périodes, sont aussi beau pour les yeux qu’interrogateur sur les évènements passés pour les neurones … Derniers détails peut-être, certains passages peuvent être durs lorsque l’on les comprends entièrement ...

/ SPOILER

Sachez seulement que généralement ce genre de scènes ne sont montrées qu’en partie, la suite est suggérée de manière habile et l’on ne peut se tromper quand à leur aboutissement.
Passons maintenant à un aspect plus technique des choses.
L’on est bluffé par la qualité des graphismes, la diversité des visages, des corps et des genres. La beauté des décors aussi, qui ont un très bon rendu. Le « zoo », Londres, la Russie, le Japon … Tous ces endroits parmi tant d’autres que visitent les personnages ne laissent aucuns doutes quand à l’endroit visité. Cette diversité spatiale est aussi très appréciable, l’on ne s’endors pas : l’animé bouge !
Les musiques. Alors là c’est un très bel OST que celui de Blood . Vous pouvez le télécharger aisément sur le site officiel ou sur quelques uns francophones que l’on trouve assez facilement. La chanson thème de Diva, pour ne citer qu’elle, est une pure merveille. Elle reviens très souvent, et bien plus qu’une simple chanson elle revêt aussi son importance vers la fin de l’animé.

Pour conclure un très bon animé, mais peut-être un peu trop long. Ces 50 épisodes auraient pu être réduis à une dizaine de moins sans rien enlever à l’histoire. Enfin, ça peut toujours se discuter. L’histoire pers du peps vers la fin de la première saison ; tandis qu’elle reprends tout son dynamisme lorsque nous voyons ce que je nommerais la Saya deuxième version =]. Un animé à voir et à apprécier, au-delà de son aspect sanglant et glauque … Très bien mis en œuvre pour qui aime …



Crédits = Oz de Last Scénario, tous droits réservés.

_________________
Je hurle, je brule, fume et me consume.
[Merzhin]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kenenkuro.forumactif.fr/
 
[ /!\ ] [ Seinen ] Blood+
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Young Seinen] Blood Lad
» Seinen: Blood Alone [Masavuki, Takano]
» [Seinen/Sh?nen] Blood-C
» Manga: 4a - Le meilleur "Seinen" pour vous, est...?
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last-Scenario :: La scène clé, tadam ! :: Les animés-
Sauter vers: